Emilangues

Le Cadre européen commun de référence pour les langues

Version imprimableEnvoyer à un ami

Le Cadre européen commun de référence pour les langues : Apprendre, Enseigner, Évaluer a été publié par le Conseil de l'Europe en 2001. Cet outil ouvre « une nouvelle ère dans l'histoire de l'enseignement des langues en Europe, dans la mesure où il s'agit du premier outil de politique linguistique véritablement transversal à toutes les langues vivantes » (F. Goullier dans Les Outils du Conseil de l'Europe en classe de langue, 2005, p. 10). Il a été intégré en 2005 au Plan de rénovation de l'enseignement des langues en France (B.O. n°23 du 8 juin 2006) et a depuis encouragé la pratique diversifiée des activités langagières dans le cadre de projets : en effet, le CECRL « développe une approche actionnelle qui fait reposer l'enseignement et l'apprentissage des langues sur la réalisation de tâches communicatives et sur les activités de communication langagières » (F. Goullier, ibidem p. 6).

Un outil pour l'enseignement-apprentissage des langues vivantes

« Le Cadre donne des outils aux administratifs, aux concepteurs de programmes, aux enseignants, à leurs formateurs, aux jurys d'examens, etc., pour réfléchir à leur pratique habituelle afin de situer et de coordonner leurs efforts et de garantir qu'ils répondent aux besoins réels des apprenants dont ils ont la charge » (CECRL, p. 9). Par ailleurs, comme le souligne Francis Goullier, « le titre complet montre (...) qu'il concerne tous les actes professionnels des professeurs de langue, et pas seulement, comme on le suppose souvent, l'évaluation des élèves » (ibidem, Avant-propos, p. 3) : il couvre plusieurs domaines d'utilisation potentielle : personnel, public, professionnel et éducationnel.

Le Cadre propose en effet une grille (ou échelle de descripteurs) permettant de se référer à des niveaux (6, de l'utilisateur élémentaire A1 à l'utilisateur expérimenté C2) ainsi qu'à des activités de communication langagières mises en œuvre par le biais de stratégies : communication écrite et orale, production écrite et orale et interactivité. Il existe désormais une illustration comparative des niveaux du Cadre en 5 langues (allemand, anglais, espagnol, français et italien), disponible sur le site du CIEP et présentée par Emilangues.

Figure 1 (Source : CECRL, p. 25).

 

L'approche communicative de l'enseignement des langues est passée du « notionnel-fonctionnel » à « l'actionnel », comme l'explique Claire Bourguignon dans La Démarche didactique en anglais - des concours à la pratique (2005).

L'échelle de descripteurs permet de s'orienter vers une évaluation positive dans différents domaines de compétence, tenant compte notamment des aspects linguistiques, sociolinguistiques mais aussi pragmatiques :

Figure 2 (Source : F. Goullier, ibidem, p. 17).

Pour aller plus loin :

Plusieurs QCM en ligne invitent à tester ses connaissances sur le CECRL :
http://www.franglish.fr/cecr/index.htm
http://yvanbaptiste.pagesperso-orange.fr/cecr/index.htm

Pour aller plus loin, Emilangues vous propose une sélection de sites, articles et dossiers en ligne sur ce thème : pour y accéder, cliquez ici.

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

La séance correspond à un cours. La séquence est un ensemble de séances qui forment une unité d’enseignement.

Tout le glossaire