Emilangues

L'enrôlement des jeunes hommes dans l'armée britannique entre 1914 et 1916

How the British encouraged young men to enlist in the early half of the First World War

Envoyer à un ami
Arthur Wardle, Museum of London (domaine public)

L'armée britannique n'a eu recours à la conscription qu'en moments de crise. Entre août 1914 et janvier 1916, en grande partie grâce à la propagande, les campagnes de recrutement ont incité plus de 2 600 000 hommes à s'engager dans l'armée britannique qui ne comptait que 247 000 soldats en 1914. Comment les autorités britanniques se sont-elles servi des images quotiennes pour inciter les hommes à s'engager dans l'armée ?

Rédacteurs :

  • John Andrews
  • Lycée Fabert (Metz)

Thèmes abordés

Le rôle de la propagande en Grande-Bretagne lors de la Première Guerre mondiale

Objectifs disciplinaires

Analyser et comprendre le rôle joué par la propogande britannique pendant la Première Guerre mondiale dans le recrutement d'effectifs pour l'armée britannique.

Niveaux de compétence en langue

Expression orale en continu : B1 Expression orale en interaction : B1 Compréhension de l'écrit : B1 Expression écrite : B1 Compréhension de l'oral : B1

Niveau visé par la séquence

Niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour le langues.

Principaux supports documentaires utilisés lors de la séance

- Fact file (fiche élève avec données de base)
- Tableau comparatif de la taille des armées en 1914
- Photographies d'archives : des volontaires prêtent serment au début de la guerre
- Affiches de propogande : "Your country needs you", "Daddy, what did you do in the war ?" et "Women of Britain say 'GO!'"
- Poème du poète britannique Rubert Brooke (1887 - 1915)

Fiche analytique

Notion(s) centrale(s)

Faire comprendre comment la Première Guerre mondiale a influencé le principal allié de la France et analyser le fonctionnement et les objectifs de la propagande britannique.

Approches EMILE (Enseignement d'une matière par l'intégration d'une langue étrangère)

Les documents montrent une différence fondamentale mais essentielle entre les armées françaises et britanniques au début de la Première Guerre mondiale.

Dimensions culturelle/interculturelle/interdisciplinaire

Ces documents pourront déboucher sur un travail plus large sur la propagande. Des passerelles peuvent être faites avec la littérature anglaise (études de textes en rapport avec la guerre : Graves, Kipling, Owen, Sassoon, Yeats etc.)

Activité(s) langagière(s) dominante(s) travaillée(s) au cours de la séquence

Production orale
Interaction orale

Les capacités à décrire un document iconographique doivent être utilisées pour que l'élève puisse analyser et commenter les intentions inplicites qui sous-tendent chacun des documents proposés. Cette séquence a l'avantage de poser peu de difficultés lexicales liées aux tâches langagières spécifiques de la séquence.

Exploitation pédagogique

Démarche pédagogique

On pourra commencer par le document comparatif de la taille des armées en 1914 (sans l'aide de Fact File) pour faire comprendre l'importance rélative de l'armée britannique en 1914.
On pourra se servir des photographies d'archives pour faire réfléchir les élèves sur la manière de recruter les soldats britanniques.
Ensuite, le Fact File compétera les hypothèses des élèves. On demandera aux élèves une comparaison avec la France et les autres pays pour déboucher sur une réflexion autour des fondements du pouvoir britannique en 1914.
On pourra procéder à une description des autres documents et de leurs objectifs respectifs (ce travail pourra être fait en groupes avec une mise en commun à la fin de la séquence). Le poème pourra faire l'objet d'une analyse séparée.
En conclusion, on demandera aux élèves d'évaluer l'eficacité de telles affiches. Cette discussion pourra déboucher sur une analyse plus large sur la propagande à d'autres époques.
Une comparaison avec des affiches de propagande d'autres pays ou bien avec des affiches britanniques plus tardives (publiées après mai 1916) pourrait être organisée et conduite sous forme de 'web quest' par exemple.

Évaluation

Proposition d'évaluation

La description simple d'un document peut servir d'introduction mais ne constitue pas un travail d'analyse suffisant. Le plus important est d'amener les élèves à identifier les visées des documents et d'en dégager les mécanismes. Ainsi, les élèves devront être en mesure de mieux cibler les centres d'intérêt de documents comparables, y compris ceux de d'autres pay.

Partager

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Compréhension de l'oral

Cf aussi : CECRL

Tout le glossaire