Emilangues

1000+1 raisons de faire de la physique-chimie en allemand

Tausend und ein Grund, Physik und Chemie in Deutsch zu studieren

Envoyer à un ami

La dernière leçon de l'édition 1991 d'une célèbre méthode audio d'apprentissage de la langue allemande s'intitulait 30 raisons d'apprendre l'allemand. Les arguments avancés avec humour allaient de Nina Hagen à l’équipe nationale de football, de l'achat d'une Mercedes au rêve de la petite sœur de se marier avec Curd Jürgens.
D'une façon analogue, le propos de ce dossier est de trouver 1000+1 raisons de faire de la physique et de la chimie dans cette  langue et de permettre aux élèves d'acquérir une connaissance précise de la position de la science et de ses applications en Allemagne.
La recherche scientifique y est vigoureuse et l'industrie en bonne santé. L'Allemagne est notre premier partenaire industriel et commercial. Pour les scientifiques germanophones, même apprentis, ce sujet présente donc un intérêt tout particulier.

Es gibt viele Gründe Deutsch zu lernen: Deutsch wird in Österreich, Deutschland, der Schweiz, Liechtenstein, Luxemburg, in Teilen Belgiens, usw… gesprochen. Deutsch ist eine der bedeutendsten Kultursprachen: So sprachen und schrieben etwa Goethe, Mozart, Beethoven, Planck, Einstein und unzählige weitere Wissenschaftler. Forschung (Angewandte - und Grundlagenforschung), Wissenschaft und Entwicklung haben in Deutschland einen hohen Stellenwert: Forschungsförderungen liegen höher als in zahlreichen Ländern der EU.
Im europäischen Vergleich steht die deutsche Industrie weiterhin gut da, und die Stimmung bei Europas Konjunkturlokomotive hellt sich auf.
Ziel folgender Arbeit ist es, den Schülern ein genaues und klares Bild der Lage der deutschen Wissenschaft und ihrer Anwendungen zu zeichnen.

Rédacteurs :

  • Jean-François Le Bourhis
  • Benedicto Santos, École européenne de Karlsruhe

Objectifs disciplinaires

La science, la technologie et l'industrie de pointe sont très importantes en Allemagne.
Les élèves, bien informés sur ces sujets auxquels ils ont été sensibilisés et maniant correctement la langue allemande, sont bien placés pour participer à terme à un projet du type Erasmus, faire des études en Allemagne et décrocher dans ce pays un emploi intéressant et bien rémunéré.

Le premier objectif de ce document est de leur faciliter la tâche. Or, la science allemande a une histoire qu'il faut connaître si on veut bien comprendre ce pays.

De nombreuses notions vues en classes de 1ère et Terminale S sont issues des découvertes faites par des savants allemands, autrichiens ou suisses.
L'importance de l'industrie est également considérable. De fait, l'Allemagne est le pays de la science et de la haute technologie. Connaître ce pays, ses entreprises, ses universités et centres de formation, c'est se donner les moyens d'accéder à la recherche de pointe et, pour les étudiants, c'est s'offrir des possibilités d'emplois intéressants et rémunérateurs.

Les élèves français concernés doivent connaître la situation dans ce pays.
Les Allemands ne considèrent pas que leur pays est un paradis, même pour les scientifiques. La compétition y est rude, obtenir un poste de chercheur dans un institut Max Planck ou au centre de recherche IBM de Zurich (qui emploient de nombreux prix Nobel) n'est évidemment pas facile.
Mais le pays est, d'une façon générale, accueillant et possède bien des atouts. Comme il est victime d'une inquiétante dénatalité, il cherche à attirer les diplômés étrangers. Berlin est une ville jeune, cosmopolite, où on ne s'ennuie pas et où la vie est étonnamment bon marché. Les autres grandes métropoles (Munich, Hambourg, ...) offrent également beaucoup de possibilités.
Pourtant, au départ, les Français sont davantage séduits par le soleil des pays hispaniques.

Il faut corriger ici un dangereux poncif qui n'est pas conforme à la réalité : tous les Allemands ne parlent pas anglais. Il est vrai que les hauts dirigeants des grandes entreprises maîtrisent parfaitement cette langue qui est celle utilisée dans les réunions avec leurs collègues des autres pays européens. Bien entendu, la connaissance de l'anglais est, comme en France, un atout majeur et il n'est pas judicieux d'opposer les deux langues. Un tout récent article de la revue Pour la Science (Point de vue : Le tout-anglais, une doctrine obsolète, PLS n°422 décembre 2012 page 16) confirme, s'il en est besoin, cette tendance. La connaissance de l'allemand, sans doute davantage que celle d'autres langues (autres que l'anglais), peut-être davantage à la mode, est un bon passeport pour l'obtention d'un travail intéressant. Après des années d'indifférence de la part des Allemands eux-mêmes, apparaît un mouvement important en faveur de la « renaissance » de l'allemand comme langue scientifique (faire « allemand langue scientifique » sur un moteur de recherche). Le présent projet veut apporter une modeste mais réelle contribution.

Trois documents pdf édités par l'institut Goethe, l'institut de l'économie allemande de Cologne et le CIDAL - (Centre d'Information et de Documentation de l'Ambassade de la République fédérale d'Allemagne) sont joints au présent dossier :

- L'allemand, passeport pour l'avenir

- Pénurie d'ingénieurs en Allemagne

- Le système éducatif allemand

 

Références au programme

Il n’est guère de sujets de physique et chimie, enseignés au lycée ou non, qui ne renvoient à l'Allemagne (découvertes et interprétations, élaboration de théories, exploitation des résultats par les industries…). La liste des prix Nobel de physique ou de chimie (à consulter sur le site www.nobelprize.org par exemple) en est le témoignage.
Dans les programmes, les points qui suivent sont particulièrement concernés (cf. documents séances).

Classe de 1ère S

Sources de lumière colorée
Matière colorée
Cohésion et transformations de la matière
Forme et principe de conservation de l’énergie
Convertir l’énergie et économiser les ressources
Synthétiser des molécules et fabriquer de nouveaux matériaux

Classe de Terminale S
Enseignement obligatoire

Ondes et matière
Ondes et particules
Caractéristiques et propriétés des ondes
Analyse spectrale

Temps, mouvement et évolution
Énergie, matière et rayonnement
Économiser les ressources et respecter l’environnement
Transmettre et stocker de l’information

Spécialité

Thème 1 : l'eau
Eau et environnement
Eau et ressources
Eau et énergie

Thème 2 : son et musique
Instruments de musique
Émetteurs et récepteurs sonores
Son et architecture

Thème 3 : matériaux
Cycle de vie
Structure et propriétés
Nouveaux matériaux

Niveaux de compétence en langue

Expression orale en continu : B2 Expression orale en interaction : B2 Compréhension de l'écrit : B2 Expression écrite : B2 Compréhension de l'oral : B2

Principaux supports documentaires utilisés lors de la séance

Après une séance consacrée à la répartition des tâches, les élèves présenteront, par groupe, un bref exposé avec, éventuellement, un montage vidéo. Ils trouveront le matériau dont ils ont besoin sur Internet.
De nombreux sites sont accessibles. La consultation des documents en langue française n'est pas interdite car elle peut donner un aperçu de la situation. Mais on n'obtient souvent au mieux qu'un résumé assez succinct. Il sera donc fait appel aux références allemandes (qui fourniront un important vocabulaire) ou même anglaises (qui sont parfois plus complètes).
L'Allemagne est actuellement le sujet de multiples reportages ou enquêtes (consulter le site Emilangues et les programmes et archives Arte). Au CDI du lycée, il est possible de trouver les numéros spéciaux consacrés à l'Allemagne de revues, hebdomadaires ou mensuelles, généralistes ou spécialisées.
Parmi les ouvrages récents, on peut citer le Dictionnaire du monde germanique (Bayard, 2007). La science et l'industrie ne sont visiblement pas les sujets qui inspirent le plus les auteurs : Mach, surtout comme philosophe, et chacun des frères Humboldt a droit à un article spécifique ; mais ce n'est le cas ni pour Einstein ni pour aucun des scientifiques qui ont fait la gloire de la science allemande (Planck, Gauss, Hilbert, ...).

Il existe un très grand nombre de sites intéressants. Quelques uns sont cités ci-dessous.

• Goethe Institut du Canada :
De bonnes raisons d'apprendre l'allemand
http://www.goethe.de/lrn/prj/zgd/en867247.htm

• Goethe Institut en France :
L'Allemand, passeport pour l'avenir
www.goethe.de/ins/fr/lp/lrn/wdl/pas/fr5204236.htm

• Maison de Heidelberg / Centre culturel allemand à Montpellier
10 raisons d'apprendre l'allemand
www.maison-de-heidelberg.org/article274.html

• Alsace-langues.com
10 raisons et plus d'apprendre l'allemand
www.alsace-langues.com/l-allemand-warum-nicht/10-raisons

• Les musées scientifiques sont nombreux et ont leur propre site. Sans souci d'exhaustivité, citons :
- www.roentgenmuseum.de (à visiter ! Près de Cologne / Leverkusen)

- L'Autostadt est un parc/musée dédié à la mobilité et au groupe Volkswagen situé à côté de l'usine Volkswagen de Wolfsburg (Basse-Saxe)
www.autostadt.de

- À proximité, Phaeno, le centre des sciences d'Allemagne (en face de l'Autostadt)
www.phaeno.de
www.youtube.com/user/dasphaeno

Les grandes marques automobiles (BMW, Porsche, ...) proposent sur leur site de production principal un musée qui leur est dédié.

 

Fiche analytique

Notion(s) centrale(s)

La science allemande a été à l'origine de nombreuses découvertes.
Celles-ci sont directement utilisées par les entreprises qui consacrent une grande partie de leur budget à la recherche développement et s'orientent systématiquement vers l'innovation, pour des raisons économiques (coût du travail) mais aussi par curiosité et goût du travail bien fait.
Apprendre la langue puis connaître le pays par l'étude de ses activités scientifiques et industrielles, passées ou actuelles, donnent aux étudiants français des atouts considérables et facilitent une intégration éventuelle.

Dimensions culturelle/interculturelle/interdisciplinaire

Les relations entre les aspects culturels et interculturels sont au cœur du document (voir plus haut).
Les autres disciplines associées sont l'anglais (pour l'exploitation de certains documents), les sciences économiques, les sciences et techniques industrielles ainsi que toute autre discipline directement concernée par tel ou tel aspect de l'éducation, l'économie ou l'industrie (par exemple l'éducation physique et sportive si on s'intéresse à des marques comme Puma ou Adidas).
Les documents seront recherchés sur Internet. La présentation faite par les élèves utilisera évidemment les ressources offertes par les TICE.
Plus encore que les Français, les scientifiques allemands ont abordé plusieurs disciplines. Et l'un d'entre eux, Alexander von Humboldt a fait de la pluridisciplinarité le fondement de ses travaux. Ce sujet est abordé dans le document consacré à la séance 1 (quelques savants allemands). L'étude de savants comme Humboldt ou Helmholtz renvoie à toutes les sciences de la vie et de la Terre, aux mathématiques, à l'histoire et à la géographie.

Activité(s) langagière(s) dominante(s) travaillée(s) au cours de la séquence

Prise de parole en interaction ; prise de parole en continu.
CECRL-B2 : « Communiquer spontanément avec un bon contrôle grammatical sans donner l'impression d'avoir à restreindre ce qu'il/elle souhaite dire et avec le degré de formalisme adapté à la circonstance ».

CECRL-B2 : « Faire un exposé clair, préparé, en avançant des raisons pour ou contre un point de vue particulier et en présentant les avantages et les inconvénients d'options diverses.
Prendre en charge une série de questions, après l'exposé, avec un degré d'aisance et de spontanéité qui ne cause pas de tension à l'auditoire ou à lui/elle-même ».

 

Exploitation pédagogique

Démarche pédagogique

La séquence se divise en 4 séances consacrées à la tradition scientifique en Allemagne, à la science actuelle dans ce pays, à l'industrie et à l'élaboration d'un document final, global, c'est-à-dire commun à toute la classe. Les élèves auront à traiter un sujet de leur choix c'est-à-dire à faire un bref exposé sur un savant allemand du passé, une université ou un institut de recherche dans lequel ils aimeraient étudier, une firme industrielle où ils pourraient travailler...
Ils se répartiront donc par groupes de 2 ou 3. Chaque binôme ou trinôme choisit un sujet appartenant à la séance 1, 2 ou 3 dont il devient en quelque sorte un spécialiste et à propos duquel il est chargé de faire un exposé. Mais le reste de la classe doit également s'informer au préalable afin de pouvoir intervenir, poser des questions et procéder à une évaluation de l'exposé.
La suite des séances sera donc :

1. L'Allemagne a été le pays de la physique et de la chimie aux XIXe et XXe siècles. Pour s'en convaincre, on s'intéressera à l'histoire de ces deux disciplines. Les deux grands pionniers sont respectivement Rudolf Clausius qui a rendu compatibles les idées que l'on pouvait avoir sur le premier et le second principe (énergie et entropie) et Friedrich Wöhler qui a réalisé la première synthèse d'une molécule organique (l'urée) donc détruit le concept de force vitale. La suite est aussi glorieuse.

2. L'Allemagne est également le pays de la science qui est en train de se faire. On s'intéressera à la situation des universités, des centres de formation et des organismes de recherche.

3. L'industrie allemande a connu un essor prodigieux et surmonté plusieurs crises successives. Il faut comprendre comment, étudier les réussites comme les échecs (relativement rares) et examiner la situation des entreprises choisies parmi les plus célèbres. Les marques automobiles sont bien connues des élèves et seront les premières concernées mais on prendra soin de ne pas se limiter à ce secteur. Enfin, l'Allemagne a su conserver une multitude de petites entreprises (par exemple sous-traitants de l'industrie automobile) qui maîtrisent parfaitement la haute technologie dont elles ont besoin.

4. La dernière séance est consacrée à l'élaboration par l'ensemble de la classe d'un document de synthèse.

Ce peut être un répertoire de 1000+1 « sujets » en rapport avec l'Allemagne scientifique ou industrielle. Ces sujets peuvent être des scientifiques allemands, des découvertes faites par des savants allemands, des firmes, des centres de recherche, des universités....
Il peut également prendre la forme d'un fichier du type PowerPoint dans lequel on localisera les centres d'intérêt culturels (au sens le plus large du terme : villes, instituts d'enseignement et de recherche, grandes figures (savants, écrivains, musiciens...)...

Évaluation

Proposition d'évaluation

Voir les fiches séances.

Ouverture et approfondissement

Approfondissement

Les documents seront à rechercher sur Internet. L'utilisation d'un moteur comme Google et d'un site comme Wikipedia fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia, de.wikipedia.org/wiki/ ou en.wikipedia.org/wiki/ est largement suffisante.
Pour le professeur, quelques ouvrages sont mentionnés dans les documents consacrés aux séances.

Ouverture internationale et interdisciplinarité

Ouverture internationale

Le cœur du projet est l'accès à la science et à l'industrie allemande.
L'assistant allemand fera profiter les élèves de la connaissance qu'il a de son pays, des entreprises, des établissements scolaires et des centres de formation et de recherche.

Cette séquence pédagogique pourra être l'occasion de présenter aux élèves l'existence du licence franco-allemande de chimie proposée en partenariat par l'université Paris Diderot et l'université de Bielefeld. Plus d'informations sur cette formation : www.emilangues.education.fr/actualites/2013/licence-franco-allemande-de-chimie

Prolongements dans la discipline

La Terminale est l'année du baccalauréat et un prolongement n'est guère envisageable.

Interdisciplinarité

Les autres disciplines associées peuvent être l'anglais (pour l'exploitation de documents), les sciences économiques ainsi que toute autre discipline directement concernée (par exemple l'éducation physique et sportive si on s'intéresse à une marque comme Puma ou Adidas).
Les autres disciplines associées sont précisées pour chaque séance.

Partager

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Comportement observable à partir duquel on peut comprendre qu’un objectif est atteint ou une capacité maîtrisée.

Tout le glossaire