Emilangues

La cérémonie des Oscars

The Academy Awards Ceremony

Envoyer à un ami
Statuette Oscar

L'ojectif de cette séquence pédagogique est d'organiser une vraie fausse cérémonie des Oscars en version originale surtitrée. Les élèves jouent sur scène des extraits de films ou de séries télévisées d’une durée de 5 minutes devant un  jury composé de professionnels du spectacle et de professeurs d’anglais chargés de juger leurs talents d’acteurs et leurs compétences en langue étrangère.

This school project aims at organizing a fake Academy Awards Ceremony. Students re-enact clips from films or TV series (lasting at most 5 minutes).
A jury composed of people working in performing arts and English teachers assess their acting performance as well as their language abilities.

Rédacteurs :

  • Isabelle Touch, collège Émile Zola, Sotteville-lès-Rouen, académie de Rouen
  • Pascal Touch, collège Jean Zay, Sotteville-lès-Rouen, académie de Rouen
  • Carly Assael, intervenante professionnelle pour les aspects Théâtre

Références au programme

Cette séquence s’inscrit dans une dynamique fédératrice, permettant à chaque élève, de contribuer à la réussite du projet final à hauteur de ses « talents ».
Précis et clairement identifié dès son origine, le projet final concoure à mobiliser les élèves. La démarche actionnelle fait pleinement sens et débouche sur une production réelle.

Sur un plan linguistique, l'objectif est de développer l’articulation entre le faire et le dire, le travail du corps qui participe d’une communication complète, à faire un travail de  mémorisation, un travail sur la voix qui doit porter.
Le travail sur la phonologie prend ici tout son sens et il renvoie au chapitre « phonologie » du palier 2 qui souligne la difficulté pour des élèves francophones à prononcer correctement l’anglais et incite les professeurs à cultiver chez l’élève une attitude d’écoute, à entraîner leur oreille à segmenter correctement la chaîne du discours pour éviter les confusions de sens. En production, c'est le respect de cette grammaire de l'oral qui permet la communication.
La mise en voix de textes constituant une étape essentielle vers la construction du sens, cette action permettra en particulier un travail sur le rythme et  la segmentation.
Elle pourra  par ailleurs faire prendre conscience aux élèves de certaines régularités de la langue orale tant sur le plan de l’accentuation et de l’intonation que de la réalisation des phonèmes.

Tâche finale

Organisation d’une vraie fausse cérémonie en version originale sur-titrée, de préférence dans un lieu de spectacle et en présence des parents.
La cérémonie intégre d’autres élèves du collège, entraînés par l’assistant à l’interaction en anglais avec les spectateurs. Le décorum, que l'on aura pris soin de respecter (tapis rouge, presse internationale, gardes du corps, ouvreuses, hôtes et hôtesses d’accueil) contribue à créer une dynamique au sein de l’établissement et une atmosphère valorisante pour les élèves.

Fiche analytique

Activité(s) langagière(s) dominante(s) travaillée(s) au cours de la séquence

Compréhension de l’oral :
- déduire un sentiment à partir d’une intonation (B1) ;
- se mobiliser pour mémoriser  à court terme ou à plus long terme (A2/B1) ;
- utiliser les indices extralinguistiques, visuels et sonores (A2) ;
- repérer les mots accentués, les mots clés  (A2) ;
- déduire le sens des mots inconnus à partir du contexte (A2/B1).

Compréhension de l’écrit :
- savoir repérer des informations dans un texte (A2+) ;
- segmenter en unité de sens (A2) ;
- repérer les articulations logiques (A2/B1).

Expression orale en continu :
- reproduire un modèle oral (A2) ;
- restituer un court extrait en langue majoritairement issu du patrimoine culturel après l’avoir écouté et mémorisé à partir d’un support audio authentique ou en s’appuyant sur la présence d’un locuteur natif (A2) ;
- lire à haute voix et de manière expressive un texte bref après répétition (A2).

Production écrite :
- écrire des biographies imaginaires simples sur les gens (A2 +) ;
- faire une description brève et élémentaire d'un événement, d'activités passées
et d'expériences personnelles (A2+) ;
- raconter une histoire (B1) ;
- écrire la description d’un événement  réel ou imaginé (B1).

Interaction orale
A1 :
- se présenter et présenter quelqu’un ;
- saluer quelqu'un et prendre congé ;
- demander à quelqu'un comment il va ;
- proposer ou offrir quelque chose à quelqu'un ;
- poser des questions personnelles à quelqu'un, par exemple sur son nom, son lieu d'habitation.

A2 :
- aborder quelqu'un de façon polie ;
- s'excuser ou accepter des excuses ;
- poser des questions et répondre sur des thèmes familiers dans une conversation brève ;
- communiquer dans une situation simple, à laquelle il/elle a été préparé(e), ne comportant qu'un échange d'informations simple et direct ;
- demander de répéter en termes simples s’il/elle ne comprend pas ;
- demander l'attention de ses interlocuteurs pour prendre la parole.

B1 :
- réagir à des sentiments tels que la surprise, la joie, la tristesse, la curiosité et l’indifférence et peut les exprimer.

Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE)

Créer, produire, traiter, exploiter des données :

- utilisation avancée du logiciel Audacity ;
- création d’un diaporama avec image pour le décor et surtitres, recherche de sons libres de droit pour chacune des scènes.

S'informer, se documenter :

- lire un document numérique ;
- chercher des informations par voie électronique ;
- découvrir les richesses et les limites des ressources de l’internet.

Exploitation pédagogique

Démarche pédagogique

La démarche pédagogique s’organise autour de plusieurs temps forts et avec différents acteurs.

• L'intervention d’un spécialiste de la scène, de préférence anglophone, à raison de trois demi-journées à trois moments clés du processus de création vise à :
- faire prendre conscience aux élèves de quelques règles élémentaires de l’expression dramatique au travers d’exercices, en anglais, sur la voix, le corps, la mémorisation et l’occupation de l’espace (au début du projet, en groupe entier) ;
- mettre en place quelques éléments simples de mise en scène (à mi-parcours, par groupe quand le texte commence à être assimilé) ;
- intégrer au projet final les suggestions et trouvailles des élèves en matière de mise en scène (à la fin, par groupe, quand le texte est correctement su et que les élèves peuvent s’en libérer).

• Un travail méticuleux sur le texte est mené avec le professeur. Ce travail porte sur la compréhension, la mise en place phonologique (travail sur le texte enregistré par un natif avec le logiciel Audacity) et les techniques de mémorisation pour aider les élèves dans l’appropriation du texte en autonomie.

• Scène par scène, l'assistant joue le rôle de « language coach » pour prolonger le travail du professionnel.

• En binôme, des élèves prennent en charge la couverture presse « people » de l’événement (interviews d’artistes, récits « à vif », avant-cérémonie, présentation en anglais des films…).

• Enfin, un filage devant un public de pairs permet un ultime entraînement avant la véritable cérémonie.

Évaluation

Proposition d'évaluation

Lors de la cérémonie finale, un jury composé de quatre professeurs d’anglais d’autres établissements et de quatre personnes spécialistes de la scène,  évalue chaque élève sur les deux aspects du travail de cette action selon des critères très précis : projection de la voix, articulation, élocution, conviction, capacité à faire passer des sentiments, investissement dans son rôle, gestion de l’espace scénique pour la partie théâtre et accomplissement de la tâche et maîtrise phonologique (mémorisation, accents de mots, de phrases, sons) pour la partie anglais.
6 trophées sont décernés :
•    Meilleur acteur
•    Meilleure actrice
•    Meilleur second rôle
•    Meilleure scène
•    Meilleure phonologie (2 gagnants)

Ouverture et approfondissement

Ouverture

L'assistant de langue anglaise

L’assistant est au centre du projet dans la mesure où il rendra plus aisé le travail en groupe. Il apporte aussi ses propres compétences en matière d’arts du spectacle.
Le travail par scène est riche en interaction authentique dans la langue cible.

Arts plastiques

Création de trophées par une classe de 6e du collège dans le cadre du programme "L’objet dans la culture artistique".

Autres langues vivantes

Développement de l’interlangue au sein de l’établissement en créant le trophée du meilleur film étranger.

Partenariat avec d’autres classes

Des partenariats avec d'autres classes, notamment de seconde, peuvent être envisagés afin de développer un lien collège-lycée autour de ce projet, mais aussi entre collèges.

Ce travail peut aussi servir de base à un projet eTwinning. Les possibilités d'interactions entre les élèves peuvent intervenir à différentes étapes de sa construction.

Apprentissage des langues par le théâtre

Des troupes de comédiens de langue maternelle étrangère se déplacent dans les écoles partout en France pour y jouer des spectacles ou animer des ateliers de théâtre. Le site Primlangues présente de façon détaillée le travail de deux troupes de théâtre intervenant dans les écoles, collèges et lycées :

- Langues en scène ;

- Drama Ties.

Approfondissement

Cette séquence pédagogique est construite sur la base du travail mené conjointement par Isabelle Touch, professeur d'anglais au collège Émile Zola de Sotteville-lès-Rouen et Pascal Touch du collège Jean Zay de Sotteville-lès-Rouen. On trouve sur le site internet du collège Émile Zola des éléments d'information quant à la mise en œuvre de ce projet baptisé "Les Zoscarz" et notamment des vidéos deux des dernières éditions de cet évènement.

Dossier Émilangues : Théâtre et langues

 

Partager

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

La sitographie est une sélection de sites Internet en fonction d'une thématique donnée.

Tout le glossaire