Emilangues

Textes fondateurs

Version imprimableEnvoyer à un ami

Circulaires ministérielles instituant les sections européennes dans l'enseignement général et technologique et dans l'enseigement professionnel et circulaire sur les langues vivantes en lycée d'enseignement général et technologique.

Mise en place de sections européennes dans les établissements du second degré

La circulaire n° 92-234 du 19 août 1992, B.O. n° 33 du 3 septembre 1992 prévoit la mise en place de sections européennes dans les établissements du second degré, à partir de la classe de 4ème (exceptionnellement 6ème), en collège et en lycée. A noter que ce texte prévoit aussi l’extension de ce dispositif « à des langues autres qu’européennes (arabe, japonais par exemple). Elles prendront alors le nom de sections de langues orientales ». Ce texte prévoit également que « les sections européennes pourront également être implantées dans les filières technologiques et professionnelles. »

CIRCULAIRE N°92-234 du 19-08-1992 (rectifiée)
BOEN N°33 du 3-09-1992

Les sections européennes en lycée professionnel

La note de service N°2001-151 du 27 juillet 2001 complète la circulaire de 1992 et précise toutes les pistes de mise en œuvre spécifiques à l’enseignement professionnel : stages à l’étranger, contacts professionnels ou culturels avec l’étranger, notamment dans le cadre du projet pluridisciplinaire ou du projet artistique et culturel ainsi que les choix des disciplines professionnelles comme disciplines non linguistiques.

NOTE DE SERVICE N°2001-151 DU 27-7-2001
NOR : MENE0101094N - RLR : 520-9b - DESCO A7

Les langues vivantes en lycée d'enseignement général et technologique

La circulaire n° 2010-008 du 29 janvier 2010, B.O. n° 1 du 4 février 2010, donne une impulsion forte à l'enseignement des langues au lycée, dans la continuité du plan de rénovation de l'enseignement des langues vivantes de 2005 qui avait introduit le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) dans l'enseignement des langues vivantes en France. Ce texte vise l'amélioration de l'organisation des enseignements de langues vivantes, notamment par la mise en place de groupes de compétences, et insère une disposition qui encourage l'élargissement du champ des enseignements en langue étrangère aux disciplines autres que linguistiques (DNL). Plusieurs mesures doivent également favoriser les moments de pratique authentique de la langue dans les établissements, dans le cadre de partenariats et de projets de mobilité. Les compétences acquises par les élèves lors d'expériences à l'étranger doivent être prises en compte dans les parcours.

CIRCULAIRE n°2010-008 du 29-01-2010
NOR : MENE1002838C - RLR : 520-1

Coopération éducative européenne et internationale : politique d'ouverture et de mobilité, moyens, actions et évaluation

Suite aux recommandations du Conseil Education, Jeunesse et Culture de l'Union européenne sur la mobilité des jeunes (21-11-2008), la circulaire n°2009-172 du 24 novembre 2009 parue au BO n°44 du 26 novembre 2009, installe le système éducatif français dans le contexte européen et international. Ce texte évoque cinq axes majeurs de stratégie européenne et internationale académique : les partenariats internationaux, la mobilité des élèves, la mobilité des personnels, l'utilisation des TICE et la politique des langues, la politique de communication et d'information. Il présente également les structures et les moyens à mettre en oeuvre en définissant le rôle des DAREIC, en mettant en place un dispositif de maillage international académique (enseignants référents pour l'action européenne et internationale ou ERAEI, Conseil de la coopération européenne et internationale ou CCEI notamment).

CIRCULAIRE n°2009-172 du 24-11-2009
NOR :MENC0913416C - RLR : 161-1c

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

L’apprentissage d’une langue vivante a essentiellement pour objectif de faire acquérir aux élèves des compétences langagières dans cette langue. C’est à travers une démarche d’apprentissage structurée, échelonnée en phases successives, que l’on donnera à l’élève la possibilité de s’approprier des moyens linguistiques nouveaux, puis de réutiliser ces derniers de façon autonome. Tout apprentissage s’inscrit dans une progression qui s’appuie sur des éléments connus et les « rebrasse » avant d’en introduire d’autres.

Cf aussi : CECRL, savoirs

Tout le glossaire