Emilangues

Pourquoi choisir une section européenne ou de langue orientale ?

Version imprimableEnvoyer à un ami
La scolarité en section européenne ou de langue orientale permet aux élèves d'améliorer leurs compétences en langue, d'acquérir de nouvelles compétences notamment grâce à l'enseignement d'une discipline non linguistique - une matière enseignée en langue étrangère. Elle leur permet de s'ouvrir à l'International et au dialogue interculturel ainsi que de mieux être préparés à la mobilité professionnelle.

Améliorer les compétences en langues

Les sections européennes ou de langues orientales permettent d'améliorer les compétences en langues des élèves en collège dans le cadre du renforcement linguistique et au lycée en étudiant une discipline en langue étrangère. Elles contribuent à améliorer les performances scolaires et la future réussite professionnelle des élèves car ils acquièrent un meilleur bagage linguistique, validée en fonction de normes européennes et donc « lisibles » dans toute l'Europe.

En outre le ministère de l'Education permet aux élèves scolarisés en sections européennes de seconde (ou de première de lycée professionnel) de bénéficier d'une certification en langue vivante.

Acquérir des nouvelles compétences grâce à l'enseignement d'une discipline en langue étrangère.

L'élève acquiert de nouvelles connaissances grâce à l'enseignement d'une discipline - l'histoire et la géographie ; l'hôtellerie-restauration, les sciences physiques et chimiques, les sciences de la vie et de la Terre, par exemple - en langue étrangère. En effet suivre cet enseignement, c'est découvrir de nouveaux concepts ; des méthodes d'enseignement différentes et avoir accès à des documents plus diversifiés. C'est aussi acquérir de nouvelles compétences liées à l'apprentissage en deux langues - ce qui développe chez l'élève une plus grande flexibilité conceptuelle ainsi que de nouvelles stratégies d'acquisition du savoir. Se reporter à la rubrique Formation.

S'ouvrir à l'International et au dialogue interculturel

Les élèves scolarisés en SELO bénéficient d'une éducation à la citoyenneté européenne, à la mesure d'un monde où interagissent langues et cultures multiples grâce à des projets d'échanges scolaires et de partenariats avec des classes d'autres pays (se reporter à la rubrique International). Ces sections renforcent leur ouverture d'esprit : mieux connaître l'autre, c'est aussi mieux se connaître, et partant être un citoyen plus éclairé.

Préparer à la mobilité professionnelle

L'Europe se construit ; les échanges se mondialisent, l'importance des compétences en langues et l'ouverture interculturelle sont désormais comme des atouts décisifs tant sur le plan personnel que professionnel. La maîtrise d'au moins de deux langues vivantes constitue l'un des objectifs de l'Union européenne (stratégie de Lisbonne).Une étude récente commandée par la Commission européenne a souligné l'incidence du manque de compétences linguistiques des entreprises sur l'économie européenne.

Un baccalauréat, mention section européenne ou section orientale

L'indication « section européenne » ou « section orientale », suivie de la désignation de la langue concernée, portée sur le baccalauréat général, technologique ou professionnel reconnaît la participation et la validation du cursus de l'élève dans l'un des dispositifs EMILE, qui connaît un succès croissant en Europe.

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Une sélection de sites Internet concernant une thématique donnée.

Tout le glossaire