Emilangues

Enseigner les langues étrangères : une question de méthode ? Université d'été du GFEN

Version imprimableEnvoyer à un ami

Comme tous les ans, le Secteur Langues du GFEN fait son Université d’été avant la rentrée. Cette année, elle aura lieu du 21 au 24 août, à l'école Jean Moulin - 10 rue Vladimir Komarov - 69200 Vénissieux

(Plan et indications à l'adresse http://gfen.langues.free.fr/activites/activites.html ). En voici le programme.

 

ENSEIGNER LES LANGUES ETRANGERES : UNE QUESTION DE METHODE ?

 

La didactique des langues a connu différentes méthodologies et bien des méthodes, les dernières en usage étant la perspective actionnelle et celles des manuels en vigueur. Le Secteur Langues du GFEN s'inscrit nettement dans une perspective socio-constructiviste, ou l'auto — le sujet apprenant — prend toute sa place par l'interaction avec les autres —socio—  dans la construction des savoirs. Enseigner les langues étrangères revient alors à penser et élaborer des situations d'apprentissage qui sollicitent le sujet apprenant sur des enjeux d'apprentissage et des situations de communication propices au développement de l'autonomie langagière.

Cette Université d'Eté 2012 propose de réfléchir sur ces enjeux et ces situations en interrogeant des notions devenues "familières" — activité langagière, tâche, compétence, étayage, évaluation, etc. — afin de leur redonner du sens et de les envisager en actes, dans des pratiques concrètes, théorisées.

Comment passer des juxtapositions d’activités — le tourbillon du faire — à la construction d’une mise en situation où chaque apprenant peut parcourir un chemin accompagné de ses pairs et de l’enseignant ?

Comment concevoir une situation-problème ?

Quelles articulations prévoir entre les différentes phases de la mise en situation pour faire construire les apprentissages ?

Quels moments consacrer à l’entraînement ?

Quelle place donner à l’analyse réflexive ?

Quels sont les gestes pédagogiques qui favorisent la construction de l'autonomie langagière ?

Quelle construction du citoyen dans l'apprentissage des langues étrangères ?

______________________________________

 

Première journée (mardi 21 août 2012) : SE PRESENTER !

Accueil à partir de 11h00 à l’école Jean Moulin.

 

12H00 - BUFFET

 

13h30 - Ouverture des travaux

 

14h00-17h30 – Se présenter est une activité incontournable. A travers 5 parcours, une occasion de revisiter l’histoire des méthodologies.

- Je me présente, tu me présentes, nous… – occitan A1 (Pascal Sebat) : Comment utiliser la première unité du manuel pour se présenter et découvrir qu'on peut comprendre sans tout comprendre.

- Des couleurs pour parler de soi – allemand A1-A2  (Agnès Mignot) : Les couleurs  nous définissent-elles ? Détourner le test psychologique pour se présenter en langue étrangère.

- Le jeu de l'oie – espagnol A2 (Myriam Ndiaye) : Comment créer des liens dans le groupe et (se) parler tout de suite dès les premières heures de cours ? Une première mise en situation qui initie un contrat didactique fondé sur l'interaction et la coopération.

- L’élève mystérieux – anglais A2-B1 (Marie Bradley) : Comment faire connaissance dès les premières heures de l'année scolaire, et remobiliser ce que l’on sait déjà pour se présenter en langue étrangère ?

- Présentez-vous ! – espagnol B2-C1 (Maria-Alice Médioni) : Quand sommes-nous amenés à nous présenter en déclinant notre identité complète et en précisant un certain nombre de nos caractéristiques physiques et psychologiques ? Rarement… Un atelier pour explorer différentes situations sociales où il est utile de se présenter.

 

Deuxième journée (mercredi 22 août 2012) : SE CONSTRUIRE UN SAVOIR

[Du faire à l'activité intellectuelle]

 

9h00-12h00 – Intervention de Jean-Paul Narcy-Combes  :  Comment la prise en compte des théories émergentistes d’une part, et socio-interactionnistes d’autre part,  modifie les conceptions préalables de l’apprentissage des langues (contexte plurilingue) et conduit à reconsidérer les notions de programme et de progression et de ce fait la notion de dispositif à une époque où les TIC rendent caduques des « classes » qui ne seraient pas reliées aux apprenants des autres parties du monde.

 

12H00 - BUFFET

 

14h00-17h00  : 5 ateliers en parallèle :

- Des correspondants : pour quoi faire ? (Maria-Alice Médioni) : Quand un apprenant rencontre un autre apprenant, qu'est-ce qu'ils se racontent ? Des histoires à vivre ensemble…

- Le chinois (Jessika Picarle) : Prise de contact avec le chinois pour ne plus pouvoir dire "Pour moi, c'est du chinois !"

- Des projets "renversants" : (Evelyne Béroud) : Quand les primo-arrivants préparent le travail pour les "natifs" de la classe ordinaire qu'ils doivent intégrer.

- Calligrammes (Eddy Sebahi) : Travailler  sur  des  calligrammes c'est s'offrir  un double  plaisir : le plaisir de la poésie et celui de la forme plastique que l'on donne au texte poétique.

- Le créole (Murielle Techer) : Un voyage en créole réunionnais. Partir à la découverte d'une langue et d'une culture : proximité et exotisme garantis.

 

17h15-18h30 : Croisement des ateliers et de l'intervention de Jean-Paul Narcy-Combes.

 

 

Troisième journée (jeudi 23 août 2012) : FIXER ET CONSOLIDER

[De la "répétition" à la construction de l'autonomie]

 

9h-12h : 4 ateliers en parallèle :

(Exercices de "révision" (Lisa Boinon) : Des exercices, pour quoi faire ? Découverte, entraînement, révision, consolidation, fixation… : des notions à revisiter.

- Provision pour l'hiver (Valérie Soubre) : A partir d'un album de littérature jeunesse, l'atelier propose de vivre une démarche d'écriture-réécriture et d'identifier les différentes phases de travail pour écrire en langue étrangère.

- The fridge, the mobile & the computer (Eddy Sebahi): Saisir toutes les occasions qui nous sont offertes. Ici, une campagne australienne d'information nous offre l'occasion d'un travail d'écriture collaborative, dont les enjeux ne nous apparaissent que plus tard...  

- Education et franquisme (Maria-Alice Médioni) : Hannah Arendt écrit en 1961 "Le rôle que, de l'Antiquité à nos jours, toutes les utopies politiques prêtent à l'éducation, montre bien combien il paraît naturel de vouloir fonder un nouveau monde avec ceux qui sont nouveaux par naissance et par nature".  Il s'agit toujours, en effet, de former les esprits… Un atelier pour comprendre une époque qui semble lointaine mais dont les échos sont encore vifs.

 

12H00 - BUFFET

 

14h00-17h00 : De la pratique à la théorie… ou Chantier de théorisation de la pratique.

A partir des ateliers vécus et d'extraits d'ouvrages, regarder les questions de l'activité, de l'entraînement, de l'aide, de l'évaluation, et les analyser à la lumière des apports de la recherche.

19h00 : Repas convivial au restaurant.

 

Quatrième journée (vendredi 24 août 2012) : CONSTRUIRE LE CITOYEN

[De l'opinion à la construction de l'esprit critique]

 

9h00-12h30 - 4 ateliers en parallèle :

- Chanson engagée (Magali Vion) : La chanson engagée espagnole et latino-américaine : sa fonction dans la société, son impact, ses caractéristiques, les causes défendues, les combats menés. A-t-elle toujours sa place et son rôle à tenir ?  Un atelier dans lequel on écrira sa propre chanson pour s’indigner, pour s’engager pour ce qui tient à cœur dans le monde d’aujourd’hui.

- ¿Te suena? La différence ça nous ressemble et nous rassemble (Florence Mazet) : A partir de petites situations mettant en scène des activités de compréhension écrite, prendre conscience de ce qui nous rassemble malgré nos différences, et devenir citoyen informé et acteur pour plus de tolérance.

- Brassed Off -Les virtuoses (Michèle Prandi) : Découvrir, par le biais d'une fiction, le monde de la mine, les luttes et les espoirs d'hommes et de femmes épris de dignité et de culture.

- Desaparecidos (Muriel Renard) : L’Histoire collective et l’histoire individuelle, un travail sur la mémoire historique et la problématique de l’identité pour aboutir à une table ronde avec des spécialistes et des témoins de l’histoire.

12h30–13h30 – Clôture des travaux. (Déjeuner possible ensuite)

 

Modalités d'inscription et autres informations complémentaires sur le site du Secteur Langues du GFEN :

http://gfen.langues.free.fr/activites/activites.html 

 

Site du Secteur Langues du GFEN

Partager

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

La sitographie est une sélection de sites Internet en fonction d'une thématique donnée.

Tout le glossaire