Emilangues

Initiatives et programmes bilatéraux

Version imprimableEnvoyer à un ami

Dans le cadre de conventions éducatives, le ministère de l'Éducation nationale développe des coopérations bilatérales avec différents pays, ce qui se traduit notamment par l'existence de dispositifs d'échanges et de mobilité.

Le ministère de l'Éducation a des relations privilégiées, notamment avec l'Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, avec lesquels ont été signées des conventions dans le domaine de l'éducation.

> Allemagne
> Etats-Unis
> Royaume-Uni

> Allemagne

Les dispositifs bilingues à profil franco-allemand

Ils sont de trois types et concernent l'enseignement secondaire général :

Les sections AbiBac
Conçues en 1987 dans le cadre de la coopération franco-allemande, ces sections bilingues à profil franco-allemand sont fondées sur le jumelage d'un établissement français et d'un établissement allemand et sur la conception commune de projets qui trouvent leur réalisation au cours de contacts réguliers et d'échanges. À la rentrée 2009, 58 lycées français, 5 établissements français en Allemagne et 51 établissements allemands participent à ce dispositif qui s'adresse, de part et d'autre, aux élèves ayant un bon niveau dans la langue du partenaire. Ils dispensent une formation qui prépare à la double délivrance du Baccalauréat français et de l'Abitur allemand (AbiBac). La délivrance simultanée du baccalauréat et de l'Abitur est devenue une offre d'enseignement de droit commun dans les deux pays à la suite de la signature d'un accord intergouvernemental, le 31 mai 1994, au Sommet franco-allemand de Mulhouse. Tous les deux ans, les établissements de ce réseau se rencontrent, alternativement en France et en Allemagne. Ces « Journées du réseau » donnent lieu, notamment, à la présentation des projets. Elles sont financées par l'Office franco-allemand pour la jeunesse, qui finance également, selon des modalités précises, les déplacements des enseignants et des classes.
Lire et écouter des témoignages d'élèves sur le site académique de Versailles.

Les filières bilingues à profil franco-allemand
Un programme de coopération entre des sections européennes françaises d'allemand et des sections bilingues allemandes de français a été mis en place conformément à la Déclaration conjointe signée le 7 décembre 1995. Les sections européennes françaises, créées par la circulaire du 19 août 1992, visent à dispenser un enseignement renforcé d'une langue étrangère dès la 4e (collège) puis l'enseignement d'une autre discipline en langue étrangère dès la seconde (lycée). Le dispositif favorise la mobilité des élèves et des enseignants et contribue au développement qualitatif des partenariats linguistiques et transdisciplinaires. Les élèves et les familles peuvent obtenir le nom des établissements participant à ce réseau dans chaque académie auprès de la délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC) du rectorat.
Les chefs d'établissements intéressés doivent faire acte de candidature auprès de la Direction des relations européennes et internationales et de la coopération (DREIC) du ministère de l'éducation nationale, à l'adresse électronique suivante :
michel.tarpinian@education.gouv.fr

Les lycées franco-allemands
Créé en 1972, ce dispositif est le premier modèle de coopération franco-allemande. Il constitue la première tentative de rapprochement de deux systèmes éducatifs relativement différents. Il débouche sur la délivrance d'un "baccalauréat de l'enseignement franco-allemand". Ce " baccalauréat de l'enseignement franco-allemand " bénéficie d'une validité de plein droit dans les deux pays

Seuls trois établissements fonctionnent sur ce modèle, en France le lycée de BUC, académie de Versailles et en Allemagne les établissements de Sarrebruck et Fribourg.

Plus d'informations sur le site Eduscol : http://eduscol.education.fr/cid45741/les-lycees-franco-allemands.html

Le programme Heinrich Heine

Le plan de relance de l'apprentissage de l'allemand en France et du français en Allemagne, décidé par le Conseil des ministres franco-allemand du 26 octobre 2004, prévoit que les élèves inscrits à la certification d'allemand de niveau B1 mentionnée dans ce même plan, auront la possibilité de faire un séjour à but linguistique et interculturel dans le pays partenaire. Le programme d'échange individuel Heinrich Heine permet aux élèves français de se rendre en Allemagne pour une durée de 3 à 6 semaines (en juin et juillet) et aux élèves allemands de venir en France en août ou à l'automne. Dans les académies liées par un partenariat avec un Land allemand, le pilotage du programme relève de la responsabilité de la délégation aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC).
Dans le cas où un tel partenariat n'existe pas, les établissements scolaires appariés avec un établissement en Allemagne sont invités à mettre en œuvre l'échange (validation des candidatures, constitution des binômes et organisation de l'échange) en liaison directe avec l'établissement allemand partenaire. L'établissement concerné communique à la DAREIC le nom des élèves retenus pour participer au programme. L'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) apporte par ailleurs son aide aux établissements qui ne sont pas appariés ou qui n'ont pas de liens avec un établissement en Allemagne. Une bourse aux échanges peut être consultée sur le site internet de l'OFAJ.
En savoir plus.

Le programme Voltaire

Ce programme d'échange s'adresse à des élèves de seconde en France et des élèves de "10. Klasse" en Allemagne. L'échange fonctionne sur le principe de la réciprocité. Les organisateurs du programme se chargent de trouver une famille partenaire aux participants. Les élèves français séjournent dans leur famille d'accueil allemande pendant 6 mois (mars-août) et accueillent leur correspondant allemand en France pour les 6 mois suivants (septembre-février). Les élèves Voltaire sont scolarisés dans l'établissement de leur partenaire. L'objectif du programme Voltaire est d'approfondir les connaissances linguistiques et culturelles que les jeunes ont de l'Allemagne, premier partenaire économique et politique de la France. D'autre part, la participation à ce programme d'échange de longue durée permet l'acquisition de compétences importantes telles que l'autonomie, le sens des responsabilités, l'ouverture d'esprit, la tolérance...
Sur le site du Ministère de l'Education nationale.
Sur le site de l'OFAJ

Télécharger la brochure d'information du progamme Voltaire : http://www.ofaj.org/sites/default/files/voltaireF.pdf

Témoignages :

Lire et écouter des témoignages d'élèves sur le site académique de Versailles
.
Quelques blogs réalisés par des élèves ayant participé au programme :
- Julianne Klingenberg et Morgan Balin (MOJU, 2002).
- Mon séjour en Allemagne (2007).
- C'est la faute à Voltaire (2010).

Le programme Brigitte Sauzay

Ce programme d'échanges individuels est conçu pour les élèves de la 4ème à la Première ayant un minimum de deux ans d'apprentissage de l'allemand. L'échange est basé sur le principe de réciprocité. Le jeune Français séjourne en Allemagne - en règle générale pendant trois mois. Exceptionnellement la durée du séjour peut être ramenée à 2 mois, soit 56 jours minimum. L'élève est hébergé dans la famille de l'élève partenaire et fréquente le même établissement scolaire que ce dernier pendant au moins six semaines. Le choix des dates de l'échange est du ressort des participants et des établissements scolaires. L'accueil de l'élève allemand par la famille française peut se faire avant ou après le séjour de l'élève français en Allemagne.
Ecouter des témoignages d'élèves sur le site académique de Versailles.

La Journée franco-allemande du 22 janvier

Chaque année, la « Journée franco-allemande » du 22 janvier permet de mieux faire connaître, dans les écoles et les établissements scolaires, la culture et la langue du pays partenaire.

On trouve sur le site de Ministère de l'éducation nationale des précisions sur l'histoire et les objectifs de cette journée et des outils et ressources pour la célébrer dans le cadre scolaire : http://www.education.gouv.fr/cid54717/22-janvier-journee-franco-allemande.html

Le site Eduscol propose des fiches actions pour la journée franco-allemande.

En savoir plus sur le portail franco-allemand :
http://www.france-allemagne.fr/La-journee-franco-allemande,1341.html

> Etats-Unis  

Partenariats scolaires

Le ministère de l'Éducation nationale et l'ambassade des États-Unis en France s'associent pour soutenir le développement de la coopération éducative et spécialement les partenariats entre États américains et académies du territoire français.  
En savoir plus sur le site du ministère de l'Education nationale :
http://www.education.gouv.fr/cid51123/cooperation-franco-americaine.html

> Royaume-Uni  

Le ministère français de l'Éducation nationale a signé des accords et coopère avec le Department for Children, Schools and Families anglais ainsi que le gouvernement écossais (Scottish government). Ensemble, ces trois institutions œuvrent au développement de partenariats scolaires, de la formation des enseignants et des personnels d'encadrement et d'échanges sur des thèmes d'intérêt commun. Les accords signés en 2006 intensifient les coopérations éducatives et linguistiques entre les deux pays.

Partenariats scolaires

Depuis 1995, ont été institués au Royaume-Uni des Language Colleges. Il s'agit d'établissements d'enseignement secondaires qui se sont engagés dans la promotion de l'enseignement des langues vivantes et dans l'ouverture européenne et internationale. Le développement de partenariats avec des établissements étrangers fait partie des engagements de ces établissements.

Partenariats académiques et régionaux
Des partenariats ont été noués entre les académies françaises et les Local Authorities anglais : en 2008, 25 académies ont signé un accord de coopération.

Le programme Inter-Action
Ce programme fait partie des projets inclus dans l'arrangement administratif signé par les deux ministres de l'éducation le 4 février 2003 au Touquet. Il permet les échanges entre établissements d'enseignement secondaire anglais et français (collèges et lycées à « section européenne ») qui sont mis en œuvre dans le cadre de projets conjoints utilisant les technologies de l'information et de la communication. Lancé en 2001, il est depuis 2003 géré conjointement par le centre international d'études pédagogiques (CIEP) et le Schools Network, qui procèdent ensemble à l'appel à candidatures, puis à la sélection des candidatures recevables (sur projet), enfin à la mise en partenariat. Il bénéficie de toute l'attention et du soutien de l'Inspection générale de l'éducation nationale.
Télécharger le Guide Interaction.

La conférence franco-anglaise des jeunes
Cet événement annuel a été institué par les accords de coopération signés pour la période 2006-2010. La conférence, qui existe depuis 2004, porte sur un thème choisi renouvelé chaque année et se déroule alternativement en France et en Angleterre. Il s'agit notamment de faciliter une rencontre entre enseignants afin de créer des nouveaux partenariats scolaires.
2004 : « L'identité européenne : mythe ou réalité ? »
2005 : « L'engagement citoyen »
2006 : « L'esprit d'initiative et le goût d'entreprendre »
2007 : « Sports, média et éthique »
2008 : « Le changement climatique »
2009 : « Le changement climatique et les média »
2010 : « Le changement climatique et l'eau »
En savoir plus sur le site Eduscol.

L'opération « Science in schools »
Cette opération est pilotée par le British Council dans le cadre de l'initiative "Chercheurs en Europe", qui fait venir des chercheurs britanniques dans les établissements français du secondaire pour attirer davantage de jeunes vers les filières et carrières scientifiques.
http://www.scienceinschool.org/french

Visionner un reportage proposé le 14 octobre 2008 dans le 12/13 sur France 3 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'opération « Parlez-vous rugby ? »
L'objectif de cette initiative franco-britannique permet de renforcer à travers le sport la dimension internationale de l'éducation. Dans le cadre de la coopération franco britannique, le British Council et le ministère de l'Éducation nationale ont saisi l'événement représenté par la coupe du Monde de Rugby pour mettre en place en 2007 un partenariat durable entre 16 collèges français situés en zone prioritaire et 18 établissements britanniques, correspondant à ceux des collèges ambition réussite. Ce choix répond à la volonté d'ouvrir ces établissements à des partenariats d'excellence, et présente l'opportunité de développer une langue vivante et un sport. Le niveau d'enseignement retenu est la classe de 4e.

Vidéo de présentation proposée par le British Council, en partenariat avec le ministère de l'Education nationale, avec des témoignages d'élèves français et anglais :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le programme de bourses Charles de Gaulle
Ce programme s'adresse à des élèves ou étudiants de 17 à 19 ans qui souhaitent entreprendre un projet d'étude spécifique à caractère linguistique ou culturel au Royaume-Uni. Le séjour est de trois à quatre semaines.
Lire un témoignage d'élève sur le site du British Council :
http://www.britishcouncil.org/northernireland-learning-charlesdegaulle-letter.htm?mtklink=northernireland-learning-charlesdegaulle-letter

Partenariats avec l'Ecosse
Conformément à la déclaration d'intention signée par la France et l'Écosse en 2004, le ministère français de l'Éducation et le gouvernement écossais ont décidé de mettre en œuvre plusieurs actions : encourager les partenariats scolaires et les échanges entre élèves, par l'intermédiaire des technologies de l'information et de la communication (T.I.C.) et en favorisant la mobilité ; échanger informations, pratiques et expertise sur les sujets suivants : l'évaluation des compétences en T.I.C. des élèves et des enseignants en formation, le bureau virtuel, l'ingénierie de formation e-learning, la sécurité des mineurs sur Internet, l'intégration des nouvelles technologies dans les programmes scolaires et leur impact sur la qualité d'apprentissage. Une rencontre d'enseignants se tient tous les ans, en alternance en France et en Ecosse, pour initier des projets de coopération éducative entre écoles, collèges et lycées. En 2008, une centaine d'écoles et de collèges travaillaient avec des collègues écossais et ont pu bénéficier d'une formation aux techniques du "blogging" et du "podcast". Lancée en 2007, l'opération « 1000 visioconférences pour l'école » vise à faire dialoguer en visioconférence des élèves français de primaire avec des élèves d'écoles rurales en Écosse.

Formation des enseignants et des personnels d'encadrement

Le programme franco-anglais de formation croisée est né en juillet 2001, d'une initiative commune de la DRIC (Direction des Relations Internationales et de la Coopération du Ministère de l'éducation nationale - aujourd'hui DREIC) et de l'Ambassade de France à Londres, avec l'appui de la DES (Direction de l'Enseignement Supérieur du ministère de l'éducation nationale - aujourd'hui DGES). Programme phare de grande envergure, il a été inclus dans l'accord de coopération que les ministres français et anglais de l'éducation ont signé au Touquet le 4 février 2003 et qui a été renouvelé en juin 2006 par Gilles de Robien et son homologue Jim Knight. Son objectif est d'intensifier la coopération éducative entre les deux pays. La mise au point du cadre commun d'objectifs a permis de déléguer au pays partenaire l'évaluation de ces stages. Pour les personnels d'encadrement, des ressources sont disponibles sur le site de l'École supérieure de l'Education nationale et du National College of School Leadership. Des échanges d'intervenants sont aussi organisés.
Ce programme de formation croisée est présenté sur le portail des IUFM :
http://www.iufm.education.fr/connaitre-iufm/rel_int/prog-franco-anglais.html

A noter : Sur le modèle anglais, un programme d'échanges est en cours d'expérimentation avec l'Ecosse pour les enseignants des premier et second degrés.

Echanges sur des thèmes d'intérêt commun

Depuis 2006, la France et l'Écosse échangent sur la formation professionnelle, notamment sa valorisation, l'orientation et la préorientation des 14-16 ans et l'interaction avec le monde économique. Une étude comparative sur la formation professionnelle en France et en Écosse a été publiée.
Un groupe d'experts commun aux trois pays a été constitué afin de dresser un état des lieux de l'éducation aux comportements responsables et à la citoyenneté. Les premières rencontres du groupe d'experts français, anglais et écossais ont permis d'établir une étude comparative du concept de citoyenneté et des dispositifs d'accompagnement. Un Passeport citoyenneté santé est actuellement expérimenté dans des écoles et collèges français, anglais et écossais. L'école de Woodhill Primary, près de Glasgow, en Écosse, qui pilote le travail en réseau, a reçu le prix de l'Éducation britannique pour cette initiative. En 2009, la réflexion se concentre sur la "scolarisation des élèves en situation de handicap" et les "relations familles-École".

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Compréhension de l'écrit

Tout le glossaire