Emilangues

Récit d'échanges entre Carcassonne et l'Espagne

Soumis par Zurdo le lun, 09/10/2006 - 10:46.
Version imprimableEnvoyer à un amiTout a commencé en 1998. Une simple sélection des lycées andalous et castillans sur Internet , puis un petit message " Recherche échange..." et au bout de quelques jours, plusieurs propositions sont arrivées sur ma boîte. J'ai choisi les villes de Linares et Baeza ( très proches) et ai invité une collègue à venir me rendre visite avec quelques élèves. L'année suivante, nous avons constitué un dossier LINGUA européen et réalisé un premier échange. Puis j'ai demandé à mon Proviseur de créer une Section Européenne : 4 collèges du centre-ville furent associés au projet. La Daric de Montpellier nous expliqua alors que pour les années suivantes, la Section Euro pourrait recevoir directement une aide de la Région . Nous l'avons sollicitée régulièrement depuis et les 2000 ou 3000 euros obtenus m'ont permis , en utilisant par ailleurs le même transporteur espagnol que nos correspondants , de réduire considérablement la participation financière de mes élèves au projet (130 euros). Le séjour à Linares prit fin avec les problèmes familiaux de ma collègue espagnole en 2004 mais nous avions pu tisser des liens avec des lycées voisins. Nous poursuivons encore cette année avec le lycée de Antonio Machado à Baeza : l' Instituto Santisima Trinidad (public) . Il est essentiel de rencontrer des gens pour élargir les possiblités. Notre voyage se déroule de la façon suivante : séjour de 10 jours en moyenne , 1 élève par famille , cours au lycée , conférences , rencontres sportives , deux sorties à deux bus avec les correspondants : Cordoue et Grenade ( en France , idem vers Toulouse et Narbonne ) , soirées dansantes dans le pub d'un des parents d'élèves. Réception et repas organisés par les familles. Visités théâtralisée de Baeza et Ubeda ( classées au Patrimoine de l'Humanité ). Baeza est une petite ville et chaque élève est à la fois plongé dans une famille et un univers inconnus tout en sachant que plusieurs personnes dont le numéro de téléphone est noté sur une fiche peuvent lui venir en aide: les enseignants de l'échange , le proviseur, les copains et copines , les parents. Pendant les trois années du lycée, chaque élève correspond par MSN avec son correspondant. Grâce aux lignes Eurolines , certains partent en été à Baeza et , ce qui fait vraiment plaisir , c'est de voir que des familles espagnoles s'arment de courage et viennent à Carcassonne en été lier amitié avec les familles françaises. L' Europe me semble être là : partir ! Au dela du bain linguistique , il y a le plaisir et l'envie , moteurs indispensables à l'apprentissage des langues étrangères. Mais si les familles sont payantes , les transporteurs trop chers , si l'élève n'est pas seul chez son correspondant , si l'encadrement sur place ( parents , administration, toutes les bonnes volontés ) n'est pas suffisant , les résultats ne seront pas aussi probants. L' autre problème est que j'ai du mal à convaincre mes collègues de me remplacer une fois de temps en temps , bien que tout soit " clef en main ". L' Europe devrait trouver des moyens de motiver et encourager davantage les enseignants . Des projets pour l'avenir , il y en a bien sûr : surtout celui de proposer aux jeunes français de classe de 2nde d'aller à Baeza passer les mois de juin et juillet , et aux jeunes espagnols de venir passer les mois d' août et septembre. Là , les progrès linguistiques pourraient être considérables. Stéphane Zurdo Professeur d'espagnol en Lycée - Carcassonne

Commentaires

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

La sitographie est une sélection de sites Internet en fonction d'une thématique donnée.

Tout le glossaire