Emilangues

Échanges franco-allemands : programme « Brigitte Sauzay » 2012-2013

12/10/2012 - 28/02/2013
logo ofaj Envoyer à un ami

Le programme « Brigitte Sauzay » permet à des élèves français et allemands de faire un échange d'une durée de trois mois. Ces élèves découvrent le système scolaire, la vie familiale et quotidienne et la culture de l'autre pays. Ils améliorent leur connaissance de la langue du partenaire. Brigitte Sauzay est une figure emblématique de l'amitié franco-allemande.

Un programme d'échanges franco-allemand

La mobilité internationale et la maîtrise d'une ou de plusieurs langues européennes représentent aujourd'hui un atout majeur sur le marché du travail et un réel enrichissement tant personnel que culturel pour les élèves. Séjourner dans un pays partenaire est le moyen le plus efficace d'en apprendre la langue et de se familiariser avec les différences interculturelles. Avec pour objectif d'offrir à chaque élève cette opportunité, la France et l'Allemagne ont créé, par la déclaration conjointe des ministres en charge de l'éducation signée à Paris le 19 avril 1989, un dispositif permettant des échanges individuels d'élèves de moyenne durée entre les deux pays.

L'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) a été désigné par les autorités françaises et allemandes comme maître d'œuvre de ce dispositif, baptisé en 2004 « Programme Brigitte Sauzay » en mémoire de cette figure emblématique de l'amitié franco-allemande.

Le programme Brigitte Sauzay est fondé sur la réciprocité. Il s'agit d'un séjour dans le pays partenaire d'une durée, en règle générale, de 3 mois qui permet à des élèves français et allemands de mieux appréhender le système scolaire, la vie familiale et quotidienne et la culture de l'autre pays tout en leur offrant l'occasion d'améliorer leur connaissance de la langue du partenaire.

En quoi consiste le programme Brigitte Sauzay et à qui s'adresse-t-il ?

Le programme est proposé aux élèves français de 4e, 3e, 2de et 1ère apprenant l'allemand depuis au moins 2 ans.

Chaque élève intéressé peut participer au programme Brigitte Sauzay dès lors que les chefs des établissements d'origine et d'accueil, ainsi que les familles, donnent leur accord. Le chef d'établissement et l'équipe pédagogique s'assureront de la motivation et de l'aptitude du candidat à l'échange. Ils pourront à cette fin mener avec l'élève (et sa famille) un entretien au cours duquel ces éléments ainsi que la place de l'échange dans le cursus scolaire seront abordés.

L'échange est fondé sur le principe de réciprocité. Durant la période de l'échange, l'élève est hébergé dans la famille de l'élève partenaire et fréquente le même établissement scolaire que ce dernier. Le choix des dates de l'échange est du ressort des participants et des établissements scolaires et doit tenir compte, pour les élèves de troisième, des dates des épreuves du diplôme national du brevet.

Ces élèves de troisième, qui seront candidats au diplôme national du brevet pour la session 2013, pourront, s'ils le souhaitent, passer les épreuves de l'examen, dans leur académie d'origine, lors de la session de rattrapage en septembre et ainsi ne pas être obligés d'interrompre leur séjour à l'étranger.

En ce qui concerne l'épreuve orale d'histoire des arts, il conviendra de veiller à ce que les élèves puissent passer cette épreuve avant leur départ à l'étranger. De même leur livret personnel de compétences devra être renseigné dans le temps imparti afin que la maîtrise des connaissances et compétences du socle commun, également nécessaire à l'obtention du diplôme à compter de la session 2013, puisse être attestée en connaissance de cause.

Participer en 2012-2013

Le BOEN n°32 du 6 septembre 2012 précise les modalités de préparation de l'échange et de candidature.

Trois démarches différentes peuvent être envisagées :
- dans le cas où il existe déjà un partenariat entre deux établissements, les échanges individuels d'élèves se dérouleront, dans toute la mesure du possible, dans ce cadre ;
- dans le cas où les établissements et les élèves ne sont pas en mesure de trouver un partenaire dans l’autre pays (notamment lorsqu´il n’existe pas de partenariat entre établissements), et lorsqu’il existe un programme basé sur un accord spécifique de l’académie avec son Land partenaire, les familles des élèves intéressés peuvent prendre contact avec la Délégation académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC) du rectorat de chaque académie. Les DAREIC pourront alors apporter leur aide à la recherche d’un partenaire. Cette démarche exige cependant le strict respect des procédures et des délais définis par chaque rectorat. Les adresses électroniques des DAREIC sont disponibles sur la page Internet suivante : www.education.gouv.fr/cid1013/liste-des-dareic.html ou sur les sites internet des rectorats ;
- s’il n’y pas d’appariement scolaire, les élèvent peuvent consulter sur le site internet de l’OFAJ, à la rubrique « annonces », des petites annonces d’élèves allemands à la recherche d’un correspondant français pour faire un échange Brigitte Sauzay.

Les frais de transport et de séjour sont à la charge des familles. Cependant, l'OFAJ peut accorder, dans la limite des crédits budgétaires disponibles, une subvention pour les frais de transport.

Pour en savoir plus consulter :

-  le BOEN n°32 du 6 septembre 2012 ;

- le site de l'Ofaj.

-Tous les programmes de mobilité pour les élèves sur le site Emilangues.

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Délégation Académique aux Relations Européennes et Internationales et à la Coopération

Tout le glossaire