Emilangues

Bourses d'études dans un lycée français à l'étranger

20/03/2012 - 31/03/2012
Envoyer à un ami

Le dispositif des bourses AEFE permet chaque année à des lycéens de passer un an dans le lycée français de Dublin, de Londres, de Madrid, de Barcelone, de Munich ou de Vienne. Ce dispositif est destiné aux élèves de seconde et de première ES, S et L des établissements scolaires publics et privés sous contrat d'association pour une inscription en première ou terminale.

 

Profil des élèves

Les élèves qui souhaitent bénéficier de cette bourse doivent présenter les conditions de scolarité requises et avoir un comportement et des résultats scolaires permettant d'escompter qu'ils tireront profit d'une année de scolarité à l'étranger :
•    ils doivent avoir opté pour « anglais en LV1 » pour le lycée français de Londres et Dublin, « allemand LV1 » pour les lycées français de Munich et Vienne et « espagnol en LV1 ou LV2 » pour les lycées français de Barcelone et Madrid ;
•    la moyenne générale des notes ne devra pas être inférieure à 12 sur 20 et les résultats obtenus en langue vivante devront être très satisfaisants ;
•    l’importance de l’avis émis sur le comportement et les aptitudes des candidats est primordiale, c’est pourquoi le chef d’établissement doit consulter l’ensemble de l’équipe pédagogique mieux à même de connaître les élèves et signaler les problèmes éventuellement rencontrés sur le plan scolaire, familial ou de la santé. Tout dossier transmis sans cet avis sera écarté ;
•    les ressources des familles du candidat sont également prises en compte.

Constitution du dossier

Les élèves ne peuvent candidater que pour un seul établissement. À cette fin, ils constituent un dossier de candidature qui comporte :
•    une demande signée par le représentant légal indiquant la classe et le lycée français dans lequel l’élève souhaite entrer ;
•    une lettre de motivation ;
•    les renseignements sur la situation de famille : nombre d’enfants à charge, profession des parents, montant des ressources justifié par l’avis d’impôt sur le revenu de l’année 2010 ;
•    l’adresse précise du domicile habituel de la famille, un numéro de téléphone et, éventuellement, l’adresse d’une famille qui accueillera le candidat à l’étranger. Dans le cas contraire, les élèves admis obtiendront du secrétariat des lycées français en Europe des adresses de familles susceptibles de les héberger ;
•    une copie du premier bulletin trimestriel de l’année en cours et du dernier bulletin de l’année précédente ;
•    l’avis des professeurs sur le travail, les aptitudes et le comportement du candidat ;
•    l’avis du chef d’établissement.

L’ensemble de ces documents doit être inséré dans un dossier de demande de bourse nationale d’études de lycée (cerfa de type 11319) dûment complété et qui portera de façon ostensible la mention « Bourse pour le lycée français de … ».

Transmission des dossiers

Les dossiers (limités à +/- 3 par établissement) doivent être transmis au Rectorat (DAREIC) pour le 23 mars 2012 et sont soumis à une première sélection académique, qui ne retient que 3 ou 4 candidatures par établissement d’accueil. Les familles seront informées courant avril du rejet de la candidature ou de sa transmission à la commission ministérielle qui se réunit en général à la fin du mois de mai, et prévient directement les lauréats avant les vacances scolaires.

Pour en savoir plus

On retrouve sur le site de l'académie de Versailles les notices d'informations sur les conditions d'accueil pour chacun des lycées concernés, le dossier de demande de bourse national qui devra être utilisé pour faire la demande (voir ci-dessus)

 

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

Le portfolio européen des langues constitue l’outil d’auto-évaluation par excellence. La tenue à jour d’un portfolio aide l’apprenant à participer de façon consciente et active à son apprentissage et à valoriser tout ce qui contribue à l’enrichir et à le diversifier. Cette démarche l’aide à gérer lui-même le processus d’apprentissage ou de formation dans lequel il est engagé et à l’orienter au mieux de ses motivations et de ses besoins. Grâce au portfolio, chacun estime ses propres compétences et réfléchit sur ce qu’il est capable de faire dans les langues qu’il connaît ou qu’il étudie, dans les quatre capacités classiques : comprendre, parler, lire, écrire.

Cf aussi : auto-évaluation

Tout le glossaire