Emilangues

Partez à l'étranger grâce aux programmes de mobilité de l'AFS pour les élèves

01/05/2009
AFS Envoyer à un ami

AFS est une organisation internationale, non gouvernementale, à but non lucratif, qui propose de favoriser l'apprentissage des relations interculturelles. Elle forme un réseau de 50 pays qui réalisent entre eux des échanges individuels de collégiens, lycéens et jeunes adultes pour des durées variant de 1 mois à 1 an. Emilangues vous détaille 4 de ces programmes de mobilité internationale.

Il existe quatre programmes de mobilité proposés par l'AFS s'adressant à des élèves âgés de 15 à 18 ans. Tous les programmes nécessitent une participation financière de la part des familles. Le programme qui propose de passer une année scolaire à l'étranger délivre des bourses à certains candidats, sur critères spécifiques.

Passer une année scolaire à l'étranger

Les élèves partent pour une année après la troisième, la seconde la première ou la terminale. Ils sont scolarisés dans un lycée du pays choisi et partagent la vie d'une famille d'accueil bénévole. Des réunions de suivi et des activités sont organisées tout au long du séjour par des bénévoles AFS. Ce programme s'adresse à des jeunes de 15 à 18 ans. Les départs ont lieu, en fonction de la destination choisie, en été ou en début d'année civile.
30 destinations sont proposées :
Afrique du sud, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Brésil, Canada, Chili, Chine
Costa Rica, Danemark, Equateur, Egypte, Etats-Unis, Finlande, Hong Kong, Hongrie, Inde, Indonésie, Islande, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Norvège, Nouvelle Zélande, Panama, Paraguay, Pérou,, Philippines, République Tchèque, Russie, Suède, Thaïlande, Turquie, Venezuela.
L'AFS attribue pour ce programme des bourses à certains candidats selon des critères spécifiques allant de 1000 à 3000 euros.

Pour connaître les modalités d'attribution des bourses et les dates d'inscription au programme selon les pays, cliquez ici.

Séjour d'été

Ce séjour permet d'intégrer les élèves dans un établissement scolaire d'un pays étranger et de leur faire partager la vie d'une famille d'accueil bénévole.
Les participants doivent avoir entre 15 à 18 ans.
Les départs pour l'Afrique du sud, la Nouvelle-Zélande et l'Argentine se font de début juillet à mi-août.
Plus d'informations.

Un échange de trois mois avec le Canada

Le programme permet aux élèves français âgés de 15 à 17 ans de passer le premier trimestre de l'année scolaire dans une école et une famille canadiennes. Les élèves français accueillent ensuite dans leur famille, pendant 3 mois, leur correspondant canadien. Le participant français part de début août à début novembre. Il reçoit le jeune Canadien de mi-février à mi-mai.
Ce programme existe aussi dans une version plus courte pour les 12-14 ans. Les jeunes Français partent pour 2 mois de mi-août à début octobre puis reçoivent leur correspondant canadien de mi-février à mi-avril.
En savoir plus sur les échanges.

Passer un trimestre scolaire en Europe

Les participants âgés de 15 à 18 ans, passent le premier trimestre de l'année scolaire à l'étranger. Ils sont scolarisés dans un lycée sur place et partagent la vie d'une famille d'accueil bénévole. Le participant français part de début septembre à début décembre. Trois destinations sont proposées: Autriche, Espagne et Italie.
Consulter les tarifs et les dates d'inscription.

Le site de l'AFS: http://www.afs-fr.org/index.asp

 

Partager

Inscrivez-vous et recevez chez vous toutes les informations d’Emilangues.


Voir les anciens numéros

Se désinscrire

  • gfen
    Actualités

    Le Secteur Langues du Groupe français d'éducation nouvelle (GFEN) tiendra sa 7e Université d'été du 24 au 26 août 2015 à l'école Jean Moulin de Vénissieux. "Débuter" sera le mot-clé qui servira de fil conducteur à ces trois journées. Débuter : premiers pas, premiers actes, premiers essais... pour l'apprenant, pour l'enseignant.

Glossaire

Un terme du glossaire au hasard...

L’enseignement de type EMILE a pour but d’ouvrir l’esprit à des réalités culturelles que les élèves apprennent à mieux connaître et à apprécier. En effet, la compréhension de l’autre ne se joue pas uniquement dans la langue, mais également par l’appréhension de sa culture et de sa civilisation. Dans une perspective interculturelle, l’enseignant devra apprendre aux élèves à porter un regard sur l’autre. La confrontation avec d’autres pratiques culturelles amène les élèves à réfléchir sur leurs propres valeurs et à les relativiser.

Tout le glossaire